En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Service Civique Universel

Service Civique Universel

Publié le lundi 3 octobre 2016 12:22 - Mis à jour le vendredi 9 décembre 2016 16:42

  

Je m’appelle Alexandre Pancher, j'ai 21 ans et cette année, j'effectue un Service Civique au collège expérimental Anne Frank.

 

 

Mais tout d'abord, qu'est-ce que le Service Civique ?

 

Il est intéressant de le préciser, car ce dispositif n'est en place que depuis 2010 et, bien que connaissant de plus en plus de succès au fil des années, il n'est pas encore connu de tous. Pour commencer on pourrait dire que le Service Civique (ou Service Civique Universel) est le successeur du Service Civil Volontaire qui était en place entre 2006 et 2010. Pourquoi est-il utile de le préciser ? Car bien qu'ayant perdu le mot « volontaire » dans son intitulé, le volontariat est au cœur du Service Civique. En effet, il s'agit d'un engagement volontaire au service de l’intérêt général, à l'intention des jeunes de 16 à 25 ans, accessible sans diplôme, où le mot d'ordre est « motivation ». Il est important de noter que bien que le Service Civique soit un acte de volontariat, il est tout de même indemnisé par l’État ainsi que par les différents organismes d’accueil. Le Service Civique regroupe neuf domaines d'intervention qui peuvent être effectués dans différents organismes (associations, établissements scolaires...) :

 

-Cultures et loisirs

-Développement international et action humanitaire

-Environnement

-Mémoire et Citoyenneté

-Sport

-Santé

-Solidarité

-Intervention d'urgence en cas de crise

-Éducation pour tous

 

Vous l'aurez deviné, c'est pour ce dernier domaine que je suis au collège expérimental Anne Frank. Ici mes missions sont principalement d'assister le personnel éducatif sur l’accompagnement des élèves vers la citoyenneté et de travailler sur la communication du collège vers l’extérieur, notamment les différents collèges et écoles primaires de Sarthe qui ne connaissent pas forcément le collège Anne Frank ni ses spécificités.

 

 

 

Pourquoi suis-je devenu un « volontaire » au sein du collège Anne Frank ?

 

Comme beaucoup de jeunes, après l'obtention de mon baccalauréat STMG, je ne savais pas dans quel domaine me lancer, quelles études choisir… J'ai donc continué sur la même voie que mon parcours lycéen et me suis tourné vers une licence en Économie et Gestion à l'Université du Maine au Mans. Mais cette licence n'était pas faite pour moi et j'ai donc décidé de changer de filière pour l'année suivante, je me suis tourné vers une licence en Langues, Littérature et Civilisations Étrangères spécialisée en Anglais, domaine qui m'a toujours plu. Bien que cette licence me plaisait globalement, je n'étais pas sûr d'être suffisamment motivé pour la continuer, j'ai donc commencer à réfléchir à d'autres domaines qui me plaisent, d'autres voies que celle de l'Université… Un de mes amis m'a alors parlé du Service Civique, de son expérience du dispositif et de ce qu'il lui a apporté. Écoutant ses conseils, je me suis lancé et j'ai candidaté pour effectuer mon Service Civique au collège Anne Frank. Cette mission me donne le temps de réfléchir à mon projet d'avenir, tout en étant utile à l’intérêt général, et plus important, elle me permettra de me découvrir de nouveaux intérêts et d'apprendre de nouvelles choses.

 

 

 

Pourquoi ai-je choisi cette mission particulièrement ?

 

Disons que quand j'étais moi même au collège, j'ai eu un parcours difficile, j'étais l'élève sérieux de la classe, donc celui que les autres n'aimaient pas beaucoup. Comme beaucoup d'élèves j'ai donc été victime de harcèlement, d'insultes, de moqueries et je n 'en parlais à personne, pas même mes parents, par peur de leurs réactions J'ai fini par me sortir de cette situation, et aujourd'hui si je peux éviter à des élèves de vivre ça… Ça a été l'une de mes principales motivations pour candidater, mais le fait que le collège Anne Frank ait une approche différente des collèges plus « traditionnels » m'a attiré aussi, le personnel éducatif est à l'écoute des élèves, bien plus que dans les autres collèges, et je suis convaincu que c'est un meilleur système, pour les deux parties. Pour finir, je dirais qu'Anne Frank, c'est un peu le collège dans lequel j'aurais aimé être en étant collégien.

 

 

Retrouvez toute l'actualité du Service civique ici

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe